La mission domesticatrice de l’école étouffe la mission émancipatrice

Thomas Edison en technologie, Jean-Michel Basquiat en art, Albert Einstein en science sont quelques-uns parmi une foule de personnalités, dans tous les domaines, qui furent des cancres à l’école, et pourtant réussirent à changer le monde. Ces cas sont révélateurs d’un problème : le système éducatif occidental ne sait pas former des esprits novateurs. On peut le reformuler d’une manière plus brutale encore : les personnalités les plus créatives sont en danger à l’école.