La mission domesticatrice de l’école étouffe la mission émancipatrice

Thomas Edison en technologie, Jean-Michel Basquiat en art, Albert Einstein en science sont quelques-uns parmi une foule de personnalités, dans tous les domaines, qui furent des cancres à l’école, et pourtant réussirent à changer le monde. Ces cas sont révélateurs d’un problème : le système éducatif occidental ne sait pas former des esprits novateurs. On peut le reformuler d’une manière plus brutale encore : les personnalités les plus créatives sont en danger à l’école.

Miguel Aubouy publie le sixième tome des petits traités sur l’innovation. J-2 : Extrait 4 : l’histoire de la loi des profits accélérés (la suite de la loi de Moore).

La vie de nos enfants sera sans rapport avec la nôtre. Ils ne mangeront pas comme nous. Ils ne dormiront pas comme nous. Ils n’aimeront pas comme nous. Ils ne célébreront pas le même mystère. Qui sait comment ils mourront. De quelle manière on se séparera de leurs corps. Qui sait, surtout, combien nos enfants souffriront ?